DESTINATIONS

 ATHÈNES …..  une ville à découvrir absolument

Berceau de la civilisation occidentale et l’une des villes les plus anciennes du monde, Athènes est la capitale mais aussi la plus grande ville de la Grèce. En quelques heures faites un “tour d’Athènes” et decouvrez  les lieux incontournables de la capitale: sites archéologiques , musées, quartiers pittoresques, boutiques, tavernes  traditionnelles,  plages et beaucoup plus que vous ne oublierez jamais!

Destinations populaires
Mont Athos
Le mont Athos , à 600 km d’ Athènes, est la plus orientale des trois péninsules de la Chalcidique a 600 km d’ Athenes. Culminant à 2 030 m d’altitude, le mont Athos est célèbre pour la vingtaine de monastères orthodoxes qui sont établis sur ses flancs. Les monastères sont organisés en communes dirigées par l’abbé.Le mont Athos est interdit aux femmes.


Egine et Agios Nektarios
Egine est une petite île dans le golfe Saronique seulement a 1 ½ heure d’Athènes. Sa capitale est aussi appelée Egine.C’est une île pittoresque et très agreable avec ses ruelles traditionnelles et ses petits commerces. Elle est célèbre pour son temple d’ Aphaia, un des trois temples du triangle sacré qui comprend également le Parthénon  et le Sounion. Le centre et l’Ouest d’Egine sont plantés de pistachiers dont la production est très réputée.Les pèlerins orthodoxes se rendent depuis des années à Egine pour visiter l’église majestueuse d’Agios Nektarios considéré comme étant miraculeuse. Le saint lui-même est enterré dans le monastère, et on dit qu’il a des pouvoirs de guérison.


Arachova

Au pied du mont Parnasse, à 160 km d’ Athènes et à une altitude de 950m, Arachova est un village authentique  situé à une dizaine de kilomètres de Delphes. Il y règne une ambiance faite de vieille pierre et de bois vernis, de plats mitonnés et de confitures en bocaux. Près de la plus grande et mieux organisée station de ski dans le pays, Arachova est la destination d’hiver la plus cosmopolite en Grèce. Dans ses mignonnes rues étroites, se cache la longue et riche histoire du village. Promenez-vous et admirez Aï-Yiorghis et le célèbre Rocher du Temps dont l’horloge est appelée par les autochtones «Kambanario».

 

 


Argos
Argos est une ville de Grèce, située dans la plaine du Peloponnese à cinq kilomètres du golfe de Nauplie. C’est l’une des plus anciennes villes de la Grèce, située près de Mycènes et de Tirynthe.  La ville a pour fondateur mythique Argos, fils de Zeus. Au XIIe siècle, une forteresse est construite au sommet de l’acropole et appelée Kastro Larissa. Argos est tour à tour occupée par les Francs (à partir de 1212) puis par les Vénitiens jusqu’en 1463. La ville est ravagée par les Ottomans en 1397, puis ils la contrôlent jusqu’en 1686, date à laquelle elle est reprise par les Vénitiens, avant de retomber sous domination ottomane en 1716 et ce jusqu’à la guerre d’indépendance grecque en 1821. Les fouilles d’Argos ont permis de mettre au jour des murailles mycéniennes, les vestiges de temples d’Apollon Python et d’Athéna ainsi que d’un théâtre. Les tombes ont également livré une abondante quantité de céramique de la période géométrique. Vous pourrez voir ces précieuses pièces dans le musée archéologique de la ville.


Vergina
Vergina est une petite ville dans le nord de la Grèce, à l’extrémité de la vallée macédonienne. Comme une coquille, le musée des tombes royales de Vergine protège les découvertes des archéologues depuis 1997. La tombe de Philippe II, roi de Macédoine et père d’Alexandre le Grand, a été découverte dans la région, avec de nombreux objets et d’autres monuments funéraires. Une des découvertes les plus sensationnelles du siècle en Europe. Le site est classe au patrimoine mondial par l’ Unesco.

Delphes,”le nombril du monde”

Situé à 169 km d’Athènes (3 h de route), Delphes est l’un des sites archéologiques les plus importants de Grèce. Niché sur l’un des flancs du mont Parnasse, ce sanctuaire dédié à Apollon jouit d’un splendide panorama sur la vallée couverte d’oliviers avec, à l’horizon, le golfe de Corinthe. Sanctuaire commun à toutes les cités de la Grèce antique, Delphes eut un rayonnement religieux considérable. Considéré comme « le nombril du monde » par les Grecs anciens, Delphes est célèbre pour sa fameuse pythie, qui faisait office d’oracle. Le temple d’ Apollon et le theatre, qui datent du 4e s. av. J.-C., remarquables de beauté, sont les monuments majeurs du site. Quant au musee, il renferme des pièces archéologiques exceptionnelles. À l’écart, le sanctuaire d’ Athena Pronaia se trouve dans un cadre intimiste, offrant de belles vues sur la vallée.

Epidaure
La ville d’Epidaure, ancienne ville de Grèce, est un des sanctuaires les plus visités, entre autres, grâce à son théâtre, l’un des mieux conservés de toute la Grèce Antique. L’édifice, datant du IIIème siècle av. J.C., contient 14000 places assises. Oeuvre de l’architecte Polyclète, le théâtre est réputé pour son acoustique parfaite. Depuis 1955, a lieu dans ce théâtre, le festival annuel d’Epidaure, mettant en scène des représentations tragiques.


Thessalonique
Thessalonique, à 500km d’ Athènes, est la deuxième plus grande ville de la Grèce, qui est situé dans la région de Macédoine dans le nord de la Grèce et au fond du golphe Thermaïque. Thessalonique est le deuxième centre industriel, culturel et commercial du pays et un important pôle de transports pour les pays d’ Europe du sud-est. Thessalonique est aussi une ville d’art connue pour la beauté de ses églises byzantines. Visitez la Tour Blanche,le Musée Archéologique, le Musée Hébraïque  marchez dans les ruelles de la Haute Ville et le quartier pavé de Ladadika et découvrez son grand marché qui vous transportera dans un univers plus oriental.

Ioannina, le lac Pamvotida et le musée Vrellis
Capitale de l’ Epire, Ioannina ,à 450 km d’Athènes,est une des plus belles villes de Grèce. Elle se deploie sur les rives du lac Pamvotida, reflétant les montagnes alentour.  Ioannina est une ville pittoresque qui combine histoire,  tradition et culture. L’histoire de la ville est millénaire. Le roi Pyrrhus, possible neveu d’Alexandre le Grand, était l’un des plus redoutables adversaires de la Rome antique. Il s’imposât aux yeux des Grecs comme champion de l’hellénisme. On ne peut parler de Ioánnina sans évoquer Ali Pacha , le sanguinaire gouverneur  du XIXe siècle. Musulman d’origine albanaise, Ali a des velléités d’indépendance. Il s’appuie sur les maquis grecs contre la sublime Porte de Constantinople et la paye de sa tête. Son fantôme plane toujours sur le lac, avec celui de sa bru, qu’il avait noyée dans ses eaux et qui depuis porte son nom : lac de Frosini. Ioannina est une ville pleine d’ attractions: l’ île qui se trouve au milieu du lac avec des splendides monasteres et des petites tavernes pittoresques, le Kastro (le château), la grotte de Pérama, le musée de cire Vrellis qui retrace l’ histoire contemporaine de Grèce, la citadelle d’Its Kalè…A 22km au sud d’ Ioannina se trouve le site archéologique de Dodone.


Karpenisi et villages
La ville de Karpenisi, à 280km d’ Athènes, est construite sur les pentes du mont Tymfristos, à 930 m d’altitude.C’est une ville  qui reste animée toute l’année avec de grands hôtels,des tavernes et des boutiques. Karpenissi vous offrira tout: sports d’hiver, confort moderne, divertissements, montagnes magnifiques, fleuves, gorges splendides, villages pittoresques et monastères historiques.


Corfou
Corfou est l’île la plus septentrionale de la mer Ionienne. Avec 592 km² et près de 220 km de côtes, c’est l’une des îles grecques les plus grandes. Un véritable paradis : à la fois montagneux et boisé et qui, en certains endroits, a su garder beaucoup de charme malgré une importante activité touristique. Des Vénitiens aux Anglais, en passant par les Français, les Russes et les Grecs, plusieurs peuples vécurent et prospérèrent sur cette île. Ils ont laissé leurs traces à chacune des attractions qui orne cette île. L’île de Corfou, ou Kerkyra en grec, saura vous séduire.

Corinthe, l’ancienne Corinthe
Corinthe est la capitale du département de Corinthie, dans le nord du Péloponnèse. Elle fut une des plus importantes cités de la Grèce antique. Corinthe occupe une position stratégique sur l’isthme qui relie la Grèce du Nord à la presqu’île du Péloponnèse et séparant deux mers importantes ,la mer Ionienne et la mer Égée. L’ancienne Corinthe existe encore : elle est située à proximité immédiate du site archéologique. L’acropole ou Acrocorinthe domine l’ancienne cité. Il abritait autrefois un célèbre temple d’Aphrodite. A L’intérieur de cette forteresse se trouvent des ouvrages de différentes époques, une chapelle vénitienne, des habitations ottomanes, deux petites mosquées, un minaret, ainsi qu’une citerne byzantine.


Crète
La Crète, île grecque par excellence, est le berceau de nombreuses civilisations du passé, de dieux et de figures héroïques, de poètes, musiciens, écrivains, artistes et révolutionnaires, source d’inspiration pour les dirigeants politiques. Pourvue de belles plages ensoleillées et de criques au caractère sauvage, de paysages d’une beauté rocailleuse et austère, fournie d’une végétation riche et sèche, une nature organisée et alignée dans les zones cultivées… l’agriculture produisant des produits d’excellentes qualité, olives et agrumes en tête. Au détour des chemins ou des lacets routiers, on découvre ses sites antiques et ses palais minoens , ses charmants villages pittoresques coiffés d’églises orthodoxes de monastères perchés dans les montagnes.


Lykovrysi Attique, monastère de Sainte Irene
Le monastère de Sainte Irene Chrysovalantou, situé à Lykovrysi  est l’un des plus célèbres et grands sanctuaires orthodoxes en Grèce.


Météores, Kalambaka et Trikala
Les monastères des Météores sont situés dans la préfecture de Thessalie en Grèce centrale et c’est vraiment un endroit à la beauté singulière .Lorsque vous vous approchezde la ville de Kalambaka, qui est la ville la plus grande la plus proche des Météores, vous apercevez un ensemble d’immenses piliers en grès qui s’élancent vers le ciel. Au-dessus de ceux-ci, vous verrez les célèbres monastères. Le site est classé patrimoine mondial de l’UNESCO.


Monemvassia

A 320 km d’ Athenes, située à la pointe sud de la presqu’île du sud-est de la Laconie, Monemvassia, une citadelle byzantine et venitienne se dresse sur un immense et magnifique rocher. Cette ville fortifiée remarquablement romantique, blottie à l’ombre du rocher imposant est un véritable musée vivant de l’histoire byzantine, ottomane et vénitienne datant du 13ème siècle.


Mycènes

Mycènes est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d’Argos, dans le Péloponnèse, et entourée de murs cyclopéens .À Mycènes et à Tirynthe subsistent les ruines imposantes des deux plus grandes cités de la civilisation mycénienne, qui domina le monde de la Méditerranée orientale du XVe au XIIe siècle avant J.-C. et qui joua un rôle essentiel dans le développement de la culture de la Grèce classique. Ces deux cités sont indissolublement liées aux épopées homériques de l’Iliade et de l’Odyssée dont la profonde influence sur la littérature et les arts persiste depuis plus de trois millénaires. Selon la mythologie grecque,Mycenes a été fondé par Persée, fils de Zeus et de Danaé. Vous serez séduit par le mythe du Cyclope et par l’histoire de la découverte du célèbre «masque d’Agamemnon» mis en lumière lors des fouilles menées par l’archéologue Schliemann.


Mystras
Mystras , la « merveille de la Morée », est située au sud-est du Péloponnèse à 5 km de Sparte.
Cet ensemble de monastères byzantins et la forteresse qui les surplombe sont vraiment des bijoux d’architectures très bien conservés.Au-dessus des chemins pavés qui sillonnent les flancs de la colline, vous distinguez ses murailles,les dômes de ses églises, ses palais medievaux, ses monastères et ses demeures patriciennes.


Nauplie
Nauplie  est une ville dans le Péloponnèse, la capitale de l’Argolide et le port principal de l’Est du Péloponnèse. Occupée successivement par les Francs, les Venitiens et les Turcs, qui y ont laissé leur empreinte, la ville est dominée par deux forteresses : Acronauplie et Palamède. Elle a été la seconde capitale de l’Etat grec libre (1828-1834), après Egine. L’entrée du port est gardée par la forteresse Bourdzi, de style vénitien.

Rhodes
Rhodes, la plus grande île du Dodécanèse , est la plus éloignée du continent européen (si l’on excepte Kastelorizo), et pourtant l’une des plus visitées. Rhodes n’a pas le charme des petites îles grecques avec leurs maisons blanches, mais l’attrait de ces endroits qui gardent les traces d’une grande histoire. La cité médiévale, construite par les chevaliers de l’ordre de Saint-Jean, est entourée de hauts remparts. Magnifique, elle est très bien conservée, tout en étant totalement livrée à l’industrie touristique. Pour vraiment découvrir l’île, il faut s’éloigner des cités balnéaires construites aux portes de Rhodes. Le contraste est saisissant, entre une pointe nord hyper construite et la partie sud de l’île, sauvage, beaucoup moins exploitée, où les villages sont encore typiques.

 

Santorin ou Thira
Santorin est l’une des plus belles îles des Cyclades.D’origine volcanique, Santorin offre sans aucun doute l’un des spectacles naturels les plus saisissants de Méditerranée. Ses villages d’un blanc immaculé réhaussé par le bleu azur des coupoles est une image emblématique de la Grèce. On y trouve tout ce dont on a besoin : des restaurants dans lesquels on peut se régaler autour d’une table à la cuisine succulente, des hôtels confortables dans lesquels on peut se reposer en toute tranquillité et des adorables boutiques où on peut acheter quelques souvenirs de ce merveilleux séjour !


Cap Sounion, le temple de Poseidon

Le cap Sounion, sentinelle avancée de l’Attique à 50 km d’Athènes, occupe un site marin admirable face à la mer Egée et aux Cyclades. Ce cap, haut de 60 mètres, qui plonge à pic dans la mer était appelé, par les Anciens, la «pointe sacrée».
Le temple, majestueusement dressé sur ce promontoire était consacré à Poséidon.
Construit en marbre de 444 à 440 av JC, puis ruiné par les intempéries, il a été partiellement restauré. Ses colonnes élancées, mesurent environ 6 mètres de haut, ce qui n’est pas exceptionnel, mais le fait qu’elles soient plus fines en haut qu’en bas, contribuent à leur donner cette impression de grandeur.

Cap Sounion


Magne (Mani),Sparte

Le Magne est une péninsule grecque située au sud du Péloponnèse entre le golfe de Messénie à l’ouest et le golfe de Laconie à l’est. Region montagneuse riche en monuments, villages pittoresques, forteresses, baies et plages.

An error has occurred with the ICIT Weather Widget, if the issue persists through refreshing please contact the site administrator.